Comment choisir son vélo électrique ? Nos conseils et astuces

Pour se déplacer rapidement et éviter les problèmes causés par les embouteillages, le vélo électrique est un moyen de transport très pratique. Équipé d’un moteur et alimenté d’une batterie, il vous fait profiter de tous les bienfaits d’un vélo classique tout en permettant d’économiser de l’énergie. Devant les différentes marques et la diversité des modèles présents sur le marché, nombreux sont ceux qui se trouvent devant un embarras de choix. Comment bien choisir un vélo électrique et quels sont les critères à prendre en compte ? Voici tout ce que vous devrez savoir.

  • Accorder une importance particulière à la batterie

La batterie est un élément essentiel qui garantit la qualité d’un vélo électrique. C’est pourquoi il est toujours important de se renseigner sur ses caractéristiques techniques. Ainsi, privilégiez une batterie conçue par un fabricant reconnu comme Bosch, Samsung, LG ou encore Sony.  Et puis, demandez au vendeur s’il est possible d’acheter une batterie à l’unité en cas de problème. À savoir qu’il existe de différents types de batteries, mais parmi tant d’autres, la technologie Lithium-Ion demeure la plus fiable. Assez léger, c’est un type de batterie qui garantit une longue durée de vie. Et puis, vous pourrez la charger même si elle n’est pas complètement déchargée.

  • Se renseigner sur l’autonomie

Pour connaître la performance d’un vélo électrique, faites référence au voltage et à son ampérage en heure. Si plusieurs tensions sont actuellement disponibles sur le marché, la version standard est de 36V. En outre, la capacité des batteries varie généralement de 8Ah à 15Ah. Si la batterie du vélo électrique que vous avez choisie est par exemple de 36V 8Ah, son autonomie devrait être de 30km. En outre, une batterie de 36V 10Ah a une autonomie de 50 à 70km tandis qu’une batterie de 36V 15Ah est capable d’assurer une distance de 80km. Quoi qu’il en soit, l’autonomie de la batterie dépend quand même du poids du cycliste, du niveau d’assistance utilisé et du type de terrain sur lequel vous roulez.

  • Privilégier un moteur puissant

Bien qu’il soit possible de pédaler un vélo électrique, il est quand même important de choisir un moteur puissant. D’ailleurs, la vitesse du vélo électrique va beaucoup dépendre de son moteur. En effet, les vélos électriques en France ont une puissance limitée de 250W au maximum. Au-delà de cette puissance, l’engin est considéré comme un cyclomoteur qui devrait être immatriculé. En outre, la vitesse maximale est fixée de 25km/h. Et lorsque vous atteignez cette vitesse, l’assistance électrique se met automatiquement à couper. Pour faire le bon choix, veuillez choisir un vélo qui est capable d’atteindre une vitesse considérable afin de vous permettre d’effectuer vos trajets plus rapidement.

  • Choisir la position du moteur selon votre mode de conduite

La position d’un moteur dépend d’un vélo électrique à un autre. On distingue des vélos électriques avec un moteur situé dans la roue. Ce type de vélo va vous faire éprouver une sensation plutôt linéaire. Ce serait comme vous auriez l’impression de pédaler et que quelqu’un vous pousse en même temps dans le dos. Ce qui est confortable à conduire sur les routes plates. Sinon, il existe des vélos électriques avec un moteur qui se trouve dans le pédalier. Il s’agit du meilleur alternatif pour ceux qui effectuent régulièrement des trajets avec des pentes. Et puis, c’est un moyen efficace pour conduire des charges lourdes en toute aisance.

  • S’informer sur le type d’assistance du vélo

Deux types d’assistances sont présents sur le marché. Vous pourrez opter pour une assistance avec un capteur de rotation ou pour une assistance avec un capteur de couple. Lorsqu’un vélo électrique est muni d’une assistance avec un capteur de rotation, le moteur se met à marcher lorsque vous pédalez et il cesse de fonctionner lorsque vous arrêtez de pédaler. À noter que ce type d’assistance est moins coûteux est beaucoup plus facile à entretenir. Sinon, lorsqu’un vélo électrique est muni d’un capteur de couple, le moteur vous procure une assistance élevée en fonction de votre appui sur la pédale. À savoir que ce type d’assistance garantit une bonne réactivité du moteur et une faible consommation d’énergie. Ainsi, votre choix devrait surtout dépendre de votre pouvoir d’achat, mais surtout de votre propre convenance.

  • S’assurer de la disponibilité des pièces de rechange

Même si vous pensez avoir trouvé le vélo électrique qu’il vous faut, assurez-vous que le vendeur dispose des pièces de rechange nécessaires en cas de besoin. D’abord, cela vous permettrait de juger s’il s’agit d’un vendeur sérieux, mais c’est un moyen de prévenir les éventuels problèmes qui sont généralement liés à la batterie. Pour votre information, sachez que chaque vélo électrique est muni d’une batterie différente, d’où l’importance de connaître à l’avance où s’en procurer dans les années à venir.

 

Voilà, vous avez sûrement pu constater que le choix d’un vélo électrique ne se fait pas au hasard. Bien que l’esthétique du vélo détermine souvent le choix des consommateurs, il est important d’accorder une attention particulière aux caractéristiques techniques pour éviter toutes sortes de déception !

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *