Comment entretenir son vélo ? Nos conseils et astuces

Pour assurer la longévité de votre vélo, il est important de faire des entretiens réguliers. Non seulement cela vous permettra de le garder bien propre, mais c’est surtout le meilleur moyen de prévenir la rouille et la corrosion. Comment bien entretenir son vélo ? Voici quelques conseils pratiques.

  • Nettoyer en surface

Le nettoyage en surface d’un vélo doit concerner aussi bien le cadre, le pédalier ainsi que la direction. Pour cela, passez un chiffon humide afin d’enlever les saletés, les boues ou encore les sables sans pour autant faire un lavage en profondeur. Si vous remarquez que ces parties ne sont pas suffisamment propres, utilisez une canette d’air comprimé pour enlever les restes de poussières. Non seulement vous allez pouvoir limiter certains bruits gênants en cours de conduite, mais vous allez surtout avoir un vélo bien propre. À savoir qu’il ne faut pas utiliser de jet d’eau à haute pression pour éviter que l’eau s’infiltre dans le vélo ou dans son système de roulement. En ce qui concerne les jantes, les rayons et le moyeu, il est préférable de les laver avec de l’eau savonneuse. Pour cela, utilisez juste une éponge et un chiffon rigide.

  • Dégraisser la transmission

Pour éviter l’usure de la transmission, il est important de la dégraisser de temps en temps. Vous pourrez en l’occurrence laver les pignons ou la chaîne avec un chiffon mouillé de savon à vaisselle. Et au cas où certaines graisses sont difficiles à enlever, utilisez des dégraissants comme du Dry Degreaser de Muc Off. Sinon, appliquez des produits spécifiques comme le Park Tool CG-2.3 pour la chaîne. Ce genre de produit comprend déjà une machine de nettoyage, un dégraisseur liquide et une brosse spécialisée.

  • Entretenir les pneus

Pour bien entretenir les pneus, vous devrez vérifier la bande de roulement afin d’enlever tous les corps étrangers ou les éventuels restes de petits débris. C’est un moyen pratique pour prévenir les possibilités de crevaison. Sinon, vérifiez également la pression et le regonflage des roues avant chaque utilisation ou au moins toutes les deux semaines. À part cela, veuillez stocker vos pneus à l’abri du soleil et au cas où vous changez de pneu, faites également une vérification du fond de jante et n’hésitez pas à le remplacer si nécessaire.

  • Lubrifier la chaîne et la transmission

La lubrification de la chaîne et de la transmission se fait d’une manière simple et rapide. Il suffit d’utiliser une bombe aérosol et de tourner les manivelles dans le sens contraire du pédalage pour savoir si la lubrification est bien réussie. Lorsqu’il n’y a plus de bruit et qu’il reste une toute petite couche d’huile, tout doit être normalement dans l’ordre. Sinon, vous pourrez éliminer le surplus de lubrifiant à l’aide d’un chiffon bien sec.

  • Contrôler le freinage

Afin de conduire votre vélo en toute sécurité, il est important de contrôler le freinage. Et puis, c’est aussi une occasion pour vérifier l’état d’usure des patins ainsi que des plaquettes. Pour savoir si vos freins doivent être réglés, faites référence à la position des patins par rapport à la jante. Ainsi, actionnez le levier puis assurez-vous que les deux patins de frein soient bien collés à la jante. Si cela vous semble compliqué, n’hésitez pas à les faire vérifier par un réparateur spécialisé en cycles.

  • Effectuer des serrages

L’entretien d’un vélo nécessite l’attention particulière et beaucoup de disponibilité de la part de son utilisateur. Mais à force de faire des petits contrôles réguliers, vous  ne devrez plus consacrer beaucoup de temps pour tout régler. Lorsque vous avez quelques minutes, vérifiez si toutes les vis sont bien serrées. Cela vous protègera des possibilités de dangers, mais c’est aussi un moyen efficace pour éviter l’usure des pièces qui sont maintenues par les vis.

 

Autres recommandations

Si vous avez l’habitude d’effectuer régulièrement ces petits entretiens, vous pourrez prolonger la longévité de votre vélo et le maintenir en bon état. Pour garantir de meilleurs résultats, enlevez toujours les grosses saletés avant de procéder au lavage. À savoir qu’il est aussi possible de passer un petit coup de serviette si le vélo n’est pas trop sale au lieu de faire un lavage à l’eau. Et puis, cela vous permettra d’espacer les séances de nettoyage en profondeur. Sinon, lorsque vous remarquez quelque chose d’anormal ou d’inhabituel, faites les réparations au plus vite pour limiter les dégâts.

En ce qui concerne les produits que vous utilisez, évitez de mettre de cire sur vos vélos et utilisez uniquement des lubrifiants pour bicyclette. Et pour bien assurer le nettoyage, vous devrez avoir un seau, de l’eau, du savon, des éponges, des chiffons, un support, une brosse, un lubrifiant et un produit dégraissant.

Et en cas de besoin de réparations, n’hésitez pas à revenir auprès de votre revendeur si votre vélo bénéficie toujours d’un service de garantie. Sinon, demandez l’avis d’un pro de la mécanique pour garantir de meilleurs résultats.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *