itransports.fr
Auto

Comment trouver une assurance auto lorsque l’on a été résilié ?

Les compagnies d’assurance se basent sur diverses raisons pour résilier un contrat auto. Par la suite, l’assuré a des difficultés pour trouver un nouvel assureur qui accepte sa situation. Mais il y a toujours une solution à tout type de problème. Voici les solutions pour vous faire à nouveau accepter auprès des assurances.

Le profil à risque d’un conducteur

Appelé aussi conducteur malussé, le profil à risque est celui d’une personne qui a souvent été victime d’un accident durant la période où il a été assuré. Ce type de profil a souvent des difficultés pour trouver un nouvel assureur après avoir été résilié. Un jeune conducteur fait aussi partie de la catégorie des profils à risque pour les compagnies d’assurance. En effet, le détenteur d’un permis de conduire de moins de trois ans est souvent amené à payer une surprime de 100% pour un permis classique et de 50% s’il a été en conduite accompagnée. Le manque d’expérience est la raison pour laquelle les assureurs imposent cette surprime. Le conducteur résilié est également un profil à risque. Il s’affiche dans la liste des résiliations automobiles accessible à tous les assureurs.

Les causes de résiliations d’un contrat d’assurance auto

Une compagnie d’assurance est contrainte de résilier son contrat d’assurance auto avec son assuré dans différents cas. Cela peut être :

  • Pour non-paiement de la prime d’assurance
  • Pour une conduite en étant sous stupéfiants
  • Pour une conduite en état d’ivresse
  • Pour fausse déclaration.

S’approcher d’une compagnie spécialisée en assurance auto pour résilier

Si votre compagnie d’assurance habituelle vous refuse toute nouvelle souscription à une assurance auto après résiliation, vous pouvez en chercher d’autres. En effet, certains assureurs se spécialisent dans l’assurance des profils à risque. Ils proposent un contrat avec des tarifs plus élevés que chez un assureur classique. Cela s’explique par la couverture des risques probables. Mais certaines compagnies proposent une prime moins onéreuse, pour cela, vous devriez donc faire un petit comparatif pour trouver une assurance voiture en ligne.

Demander de l’aide auprès du Bureau Central de Tarification (BCT)

Mis en place en 1958 par l’Etat, le BCT, ou Bureau Central de Tarification, a pour objectif de permettre à chaque conducteur de pouvoir souscrire à une assurance minimum obligatoire qui est la responsabilité civile automobile. Il aura pour rôle de fixer le montant de votre prime d’assurance selon les estimations de la compagnie d’assurance que vous avez choisi. Il contraindra ensuite l’assureur qui vous convient à accepter votre demande de souscription à une assurance auto. Comme cette solution est accessible au grand public, elle a comme revers certains points qui sont encore à améliorer.

·      De longues et lourdes démarches

L’assuré doit être patient et attendre environ un délai de trois mois avant de pouvoir de nouveau conduire et avoir son assurance. La procédure à suivre est disponible dans le Code des assurances. Il est conseillé de respecter chaque point afin d’éviter le rejet de votre dossier.

·      Validité du contrat pour un an

Le contrat que vous allez souscrire avec votre assureur ne pourra excéder un an. Donc il sera nécessaire de reprendre toute la procédure pour bénéficier d’une nouvelle assurance auto.

·      Une assurance au tiers

Bien que le BCT dispose du pouvoir de contraindre l’assureur de vous souscrire une nouvelle assurance auto, cette dernière ne sera qu’une assurance au tiers. Ce qui sera insuffisante si vous avez un véhicule neuf.

Il est important de noter qu’une compagnie qui refuse les décisions du BCT encourt diverses sanctions qui peuvent aller jusqu’au retrait de l’agrément. Cela est mentionné dans le Code des assurances en son article L212-3.

Une négociation avec son assureur auto

Une autre solution peut être tentée par l’assuré résilié. Si votre assureur est contraint de résilier votre contrat auto pour l’une des raisons déjà mentionnées ci-dessus, vous avez la possibilité de négocier. Vous pouvez demander à ce que la résiliation soit de votre initiative. Cela évitera que votre profil ne s’affiche dans la liste des profils à risque qui est à la disposition de tous les assureurs. Ainsi, vous pourriez faire une nouvelle demande auprès d’une autre compagnie sans risquer de payer une prime trop chère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *