itransports.fr
MOBILITE

La réparation et l’entretien d’une trottinette électrique

La trottinette ne s’arrête plus au simple fait d’être un jouet. En trottinette électrique, elle devient un moyen de locomotion très prisé en ville comme à la campagne. Sans doute parce qu’elle permet plus de mobilitéet nous évite de rester cloîtrés dans la voiture dans les embouteillages. Comme tous les équipements qu’on déploie, elles peuvent aussi être sujettes à des pannes. Ces dernières peuvent être récurrentes suivant la fréquence d’utilisation.

Pour profiter d’un usage optimisé de votre trottinette électrique, il est essentiel de connaître quelques bases de dépannage. Cela vous donnera la possibilité de prendre rapidement les mesures requises.

Entretien trottinette électrique : savoir l’utiliser pour préserver sa durabilité et pour plus de sécurité

Bien que l’utilisation d’une trottinette électrique semble facile, vous devez savoir la déployer pour prévenir les réparations répétitives. Un bon usage permettrait effectivement d’optimiser sa performance et sa durabilité par la même occasion. Vous devez également cerner ce que vous avez le droit de faire avec une trottinette. Cela vous éviterait d’enfreindre certaines lois, mais surtout pour préserver votre sécurité.

·      Règles à retenir pour l’usage d’une trottinette électrique

Si votre trottinette électrique ne dépasse pas les 25 km/h, vous avez le droit de la conduire dès que vous avez 14 ans et que vous disposez du BSR (brevet de sécurité routière). Ce dernier correspond à la catégorie AM du permis de conduire. Pour une trottinette électrique dépassant les 25 km/h, il faudra attendre d’avoir 18 ans.

·      Trottinette électrique : mode d’emploi

L’utilisation d’une trottinette électrique paraît simple, mais il est nécessaire de bien la comprendre et la maîtriser avant d’aller sur route. Il faut placer vos pieds sur la planche de l’avant à l’arrière de façon naturelle. Vous devez adopter la bonne posture, apprendre à bien freiner et à accélérer. Cela vous permet déjà d’assurer l’entretien de votre engin.

·      Trottinette homologuée et non homologuée

Si vous choisissez les trottinettes électriques pouvant avoir une vitesse de plus de 25 km à l’heure, elles doivent faire l’objet d’une déclaration auprès du Ministère de l’Intérieur en vue de l’obtention d’un numéro d’identification unique.

Réparer sa trottinette électrique soi-même

Si vous avez les compétences requises pour détecter et réparer les pannes électriques de votre trottinette, il n’y a aucune raison qui vous empêche de le faire. Vous devez toutefois savoir qu’il en va de votre sécurité et la moindre erreur peut vous être fatale. Vous devez donc y faire attention et vous assurer que vous avez le savoir-faire nécessaire.

Si au cas où vous ne savez pas comment réparer les pannes de votre trottinette électrique, il n’y a non plus aucun souci à vous faire. Vous pouvez le faire réparer auprès d’un professionnel qui prendra les mesures nécessaires pour la remettre en état.

Où faire réparer sa trottinette électrique ?

Voilà une très bonne question. Il existe désormais de nombreux professionnels qui proposent des services de réparation de trottinette électrique. Il y e an ceux qui se spécialisent pour une marque en particulier, un modèle spécifique. Mais, d’autres sont plus polyvalents et peuvent prendre en main la réparation de tous les modèles de trottinette électrique.

Vous pouvez vous orienter vers des sites spécialisés et prendre contact pour une réparation rapide et efficace. Faites votre recherche sur Internet et on vous présentera un large panel d’expert en mesure de répondre à vos besoins.

Vous pouvez aussi confier la réparation de votre trottinette électrique  à des réparateurs confirmés comme le magasin Wattmob à Lyon, par exemple.

Les principales pannes d’une trottinette électrique

Une fois que vous savez ce que vous devez et ne devez pas faire avec votre trottinette, il vous reste à savoir les pannes les plus fréquentes. Parmi les pannes elles, on distingue notamment deux :

1.    La défectuosité du contrôleur de vitesse

Ce composant de la trottinette maintient la vitesse de façon automatique sur une plage prédéfinie. Il vous offre la possibilité de faire moins d’efforts. Il garantit également la fiabilité de la conduite. Étant donné les rôles importants qu’il endosse, il peut donc être sujet à des pannes récurrentes. Que faire pour le savoir ? Voici les étapes que vous devez suivre :

  • Mettez en marche votre trottinette électrique :

Cela vous permet de savoir si le régulateur de vitesse marche ou non.

  • Testez le contrôleur de vitesse :

Pour ce faire, vous devez contrôler le câblage électrique.

  • Démontez le contrôleur de vitesse :

Afin de pouvoir vérifier ce qui arrive exactement à votre trottinette électrique, vous devez passer par cette étape pour la voir de plus près.

  • Procédez à la réparation nécessaire :

Une fois que vous avez détecté l’anomalie, vous pouvez passer par l’étape de la réparation, ou du remplacement de pièces si nécessaire.

  • Remontez le contrôleur de vitesse :

Les réparations faites, vous pouvez tout remettre en ordre.

  • Faites un test.

2.    Le dysfonctionnement du moteur

Deuxième cas, il se peut que ce soit le moteur qui soit défectueux. Il travaille afin de changer l’énergie en force de rotation ou en couple. Il est donc assez fragile. Les étapes pour y remédier ne sont pas vraiment différentes de celles du cas du contrôleur de vitesse. La première chose à faire est de déterminer les causes du problème. Vous devez tester l’accélérateur et le réparer si besoin. Vous devez après tester le moteur.

Trottinette électrique : recyclage et reconditionnement de sa batterie

Dans une démarche écologique, le traitement des batteries usagées est une démarche qui tend à s’imposer davantage. D’autant plus que leurs composants sont assez toxiques, qu’il ne peut être permis de les jeter n’importe où. Mais avant d’en arriver là, il est nécessaire de choisir une batterie de qualité.

Bien entretenir sa trottinette électrique pour éviter qu’elle tombe vite en panne. Vous devez notamment économiser vos freins. Autant que possible, évitez de rouler dans l’eau ou sur du terrain sale. Les roulements se porteront à merveille avec un petit coup de chiffon de temps à autre. Dès que vos pièces sont usagées, il faudrait penser à les remplacer.

Pour ce qui est de l’entretien de sa batterie, il faut qu’elle soit toujours chargée. Évitez de l’épuiser complètement. Avant de la recharger, pensez à la laisser refroidir complètement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *