Le crédit vélo, une solution pour s’offrir un vélo électrique sans se ruiner

Si vous êtes de ceux qui souhaitent limiter autant que possible votre empreinte carbone, le vélo électrique se présente comme une solution forte intéressante. D’ailleurs, afin d’encourager cette initiative, il existe de nombreuses aides qu’il est possible de bénéficier pour acquérir cet équipement sans débourser le moindre sou. Quels sont donc les différents financements qui permettraient de concrétiser ce projet ?

Les différents crédits pour le vélo électrique

Vous pouvez tout à fait acquérir un vélo électrique sans rien dépenser grâce à divers prêts à la consommation. Comme étant un moyen de transport non polluant, son utilisation est encouragée par le gouvernement. Voilà pourquoi, vous pouvez facilement trouver des aides financières pour en disposer.

·      Les aides de l’État pour financer l’acquisition d’un vélo électrique

Pour financer son prochain vélo électrique, il est possible de compter sur les aides proposées par l’État. Plus précisément, il s’agit du bonus vélo. Le montant qu’il est possible de bénéficier oscille entre 300 et 2 000 euros. Pour vous donner une idée plus précise de la somme qu’il est possible de demander, prenons l’exemple de l’achat d’un VAE (vélo neuf à assistance électrique). Si votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas les 6 358 euros, le bonus est d’environ 400 euros. Il peut aussi être l’équivalent de 40% du prix du vélo. Par contre, s’il est compris entre 6 358 et 14 089 euros, le montant peut ne pas dépasser les 300 euros.

Les personnes en situation de handicap sont également éligibles à ce prêt. Mais, il se trouve que son montant peut atteindre les 2 000 euros lorsqu’il est question d’un vélo électrique aménagé pour être adapté aux besoins d’une personne à mobilité réduite. Il peut notamment s’agir du cas d’un vélo cargo.

·      Des financements qu’il est possible de bénéficier auprès des collectivités locales

Afin d’encourager les déplacements à vélo qui permettent de mieux préserver l’environnement, les collectivités locales proposent également des aides pour son acquisition. Comme les conditions varient en fonction des régions, il est préférable de se rendre auprès de la mairie pour en savoir davantage. Vous pouvez aussi vous rendre auprès d’une collectivité territoriale. Tel que le cas des aides proposées par l’État, il est également soumis à des conditions de ressources.

Pour le moment, il n’existe que 5 régions qui ont pris cette initiative. Il s’agit notamment :

  • De l’Ile-de-France,
  • De l’Occitanie,
  • Du Grand Est,
  • Des Pays de la Loire,
  • De la Corse.

Cependant, d’autres municipalités ont aussi décidé de proposer certaines aides afin d’évoluer dans cette lignée. Si vous souhaitez donc savoir si votre commune en propose, vous pouvez le vérifier auprès de votre mairie.

Penser au marché de l’occasion du vélo peut vous passer par la tête étant donné qu’on peut y effectuer d’intéressantes transactions. Toutefois, vous devez retenir qu’un vélo électrique d’occasion n’est pas éligible à ces aides. Il doit impérativement être neuf.

Acquérir un crédit vélo : comment faire ?

Bien qu’un prêt personnel permettant d’acquérir un vélo électrique est facile à acquérir, il existe toutefois des conditions d’éligibilité à respecter. Certaines conditions de ressource ont déjà été mentionnées pour les aides de l’État. Pour les montants pouvant être octroyés par les collectivités, ils dépendent de la région qui les propose. Quant aux autres conditions, vous devez :

  • Être résident en France,
  • Respecter le seuil de revenu éligible.

Par ailleurs, voici les conditions imposées au vélo à acheter avec la prime :

  • Le vélo droit être neuf,
  • Il ne doit pas comporter une batterie au plomb,
  • Il doit disposer d’un pédalage assisté pour respecter les exigences de la Code la route,
  • Vous n’aurez pas le droit de le revendre durant les premières années d’acquisition.

Les démarches à suivre pour la demande d’un prêt pour vélo électrique

Une fois que vous avez décidé de demander une aide à l’acquisition d’un vélo électrique, vous devez remplir un formulaire destiné à cet effet sur le site de l’ASP. Il s’agit de l’Agence de services et de paiement. Diverses pièces justificatives sont également à rendre avec ce formulaire comme le justificatif de domicile, une copie de la pièce d’identité, une copie de la facture du vélo, votre RIB, etc. À noter qu’il faut émettre sa demande au plus tard durant les 6 mois suivant l’achat du vélo.

Faire une demande de crédit vélo électrique auprès d’une banque en ligne

Un crédit à la consommation pourrait également vous aider à financer l’acquisition d’un vélo électrique. La démarche la plus allégée serait de faire une demande auprès d’une banque en ligne. Ces établissements bancaires proposent différentes offres de crédit pouvant correspondre à chaque projet personnel.

Les conditions peuvent être différentes suivant l’organisme financier sollicité. Certains peuvent proposer des solutions pour le financement d’un vélo électrique. Pour d’autres cas, vous pouvez recouvrir à un crédit sans justificatif d’utilisation. Le montant pouvant être alloué et le taux peuvent aussi varier en fonction de l’institution financière que vous aurez contactée. Le mieux serait d’effectuer un comparatif de prêt avant de décider.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut